3 opportunités marketing à saisir pendant la crise

Avant la pandémie de la COVID-19, nous croyons tous vivre dans un monde très numérisé. Que ce soit par le divertissement, par le commerce, par le travail ou même par nos interactions sociales, nous avions toujours utilisé le numérique comme facilitateur.

Nous considérions le télétravail comme un privilège …

Aujourd’hui, nous ne pouvons plus voir le numérique comme étant seulement un facilitateur, mais comme étant un normatif. Nous sommes obligés d’y recourir pour pouvoir continuer un semblant de vie et un semblant de travail. Les entreprises qui n’avaient pas une culture numérique très forte y goûte aujourd’hui.

Dans cet article, nous allons survoler 3 opportunités à prendre, soit la publicité numérique, l’exploration de nouveau média et le commerce électronique.

1. Publicité numérique

En moyenne, nous passons plus de temps sur internet.

Facebook et Youtube, qui ont connu respectivement une augmentation de leur trafic journalier de 27 % et 15,3 %, sont de très bons médias publicitaires.

Note : Les moyennes sont calculées à partir des chiffres de trafic de chaque date et des six jours précédents afin de lisser les variations hebdomadaires (l’utilisation récréative de l’internet, par exemple, connaît souvent des pics le week-end). Le pourcentage de variation est calculé à partir de la moyenne du 21 janvier jusqu’à la moyenne du 24 mars. Le trafic quotidien de l’application est mesuré en sessions – le nombre de fois que l’application est ouverte – et un utilisateur peut avoir plusieurs sessions dans une journée.

Selon Apptopia, l’usage du mobile n’a toutefois pas augmenté de manière significative. Étant beaucoup moins nomade, les utilisateurs optent pour des écrans beaucoup plus grand.

Parkour3 a même observé une forte augmentation des impressions publicitaires venant de la tablette.

Bref, les gens sont plus souvent devant leur écran, donc il y a un plus grand inventaire publicitaire ?

De plus, avec l’absence à moyen/long terme de grands événements dans beaucoup d’industrie, l’achat publicitaire devient donc une des seules tactiques pour prospecter de nouveaux clients.

2. Explorer de nouveaux médias

L’organisation de webinaire peut s’affairer simple dans l’exécution, mais j’ai vu de grandes entreprises se tromper lamentablement depuis le début de la pandémie.

J’ai assisté à un webinaire avec 15 personnes présentent et un problème de son, et un autre avec 200 personnes avec le microphone ouvert.

Parkour3 a pu expérimenter ce média. Cela demande de la préparation, de l’organisation et de bons outils, tel que Zoom. Grâce à une intégration avec Hubspot, nous avons pu rentrer les leads directement dans le CRM et planifier des sondages d’appréciation.

Ici, c’est un exemple. La règle c’est d’expérimenter de nouveaux médias – de nouvelles façons d’atteindre votre audience, aujourd’hui éparpillée. Ramenez-les, parlez de leurs défis, générez du contenu, etc. Il faut qu’on parle de vous.

3. Commerce électronique

Beaucoup d’entreprises qui avaient pris le virage numérique il y a quelque années se retrouvent en ce moment avec une très forte demande. En bourse, nous parlons même de Stay-at-home Stocks.

Performance du fond mutuel Fidelity Global Innovator

Ces entreprises, comme Amazon, Domino’s Pizza, Fedex, Netflix ou Microsoft, s’en sortent très bien depuis le début de la crise, au grand bonheur de leur actionnaires. Elles ont non seulement récupéré leur perte du crash boursier de mars, mais sont en forte croissance depuis le début de l’année.

Le commerce électronique a pris une importance capitale dans les nouvelles habitudes de consommation. Toutefois, cela demande un changement dans le modèle d’affaires et c’est normal.

Votre modèle d’affaires doit évoluer. Si vous attendez que la crise passe et que vous espérez que les clients retournent à leur vieille habitude, c’est prendre un risque.

Afficher les commentaires